• Ugly Alert

    Ugly Alert

    Ugly Alert
    못난이주의보
    Pays : Corée du Sud
    Diffusion : 20/5/13 - 29/11/13
    Chaine : SBS
    Genre : Comédie, Romance, Amitié, Drame, Famille
    133 Ep. 35 mn
    IM JOO HWAN, KANG SO RA, KANG BYUL, CHOI TAE JOON, KIM SOL HYUN, SHIN SO YOOL 
    Résumé : Gong Joon-Soo (Im Joo-Hwan) est un jeune homme qui n'a pas eu une vie facile : élevé par un père irresponsable, malhonnête et manipulateur qui convole en seconde noce après un séjour en prison, Joon-Soo se retrouve l'aîné d'une famille recomposée. Malgré des débuts difficiles, Joon-Soo fait tout pour se faire accepter par son demi-frère et sa demi-sœur et parvient, peu à peu, à gagner leur confiance puis leur affection. Ainsi, quand son jeune frère est impliqué dans un grave accident avec un de ses camarade de classe, Joon-Soo, en grand frère protecteur, se dénonce à sa place. Condamné à douze ans d'emprisonnement, il bénéficie d'une réduction de peine de deux ans pour bonne conduite. Durant ces années passées en prison, Joon-Soo apprend les rudiments de la couture, et cette occupation devient vite une vraie passion. A sa sortie de prison, c'est donc tout naturellement qu'il décide d'en faire son métier et qu'il frappe à la porte d'une compagnie de mode. Celle-ci est tenue par une certaine Na Do-Hee (Kang So-Ra), une jeune femme très battante et déterminée, dotée d'un caractère sérieux et d'une intransigeance à toute épreuve.

    DailyDrama

    « MontageThe Flu »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    sooki
    Vendredi 22 Mai à 06:17

    Autour de personnages attachants, un drama addictif débordant de bons sentiments et brassant des émotions touchantes.

    Un casting globalement sympathique malgré quelques passages avec certains acteurs parfois pénibles dans une tendance velléitaire à crier concomitamment à un excès de verbiage.

    J’étais en larmes à presque chaque épisode, mais heureusement la série s’égaie dès lors qu’elle se centre sur la réjouissante famille pleine de sous, nantie de certains membres cocasses, notamment le duo siamois mère/fille, comploteuses plus ou moins sottes et parfois tordantes, en particulier lors des crises de larmes.

    Bien apprécié lorsque le grand-père décoche un gnon à sa fille, excellente scène, avec distribution de punitions à la clef.

    Le même patriarche réplique vertement à l’arrogant avocat de l’entreprise : « Ne vous ai-je pas dit que le procès n’est pas une bataille ? c’est juste pour distinguer le vrai du faux. Vous ne comprenez toujours pas. Ce qu’est la vérité devrait être crucial. » 

    Également j’ai bien aimé cette répartie (épisodes 75 et 76) : « Est-ce que vous savez qu’être sûr à 100 % de quelque chose est signe d’un excès de fierté ? Vous savez ce que veut dire 99 % d’humilité ? », à destination d’un interlocuteur intégralement imperméable (excellente prestation de l’acteur endossant un personnage absolument détestable)… ensuite le président poursuit en parlant de sa politique de gestion de l’entreprise et dans le continuum l’indicible "parachuté made in capitalism" énonce dans sa droite lignée « je pense que la faiblesse des entreprises sud-coréennes est due au fait de mettre les gens avant les profits », j’en suis restée à m’interroger si figue ou raisin ?

    Largement axée sur les relations sentimentales de divers protagonistes, cette série familiale s’appuie intelligemment sur les thèmes douloureux de la culpabilité et de la responsabilité en faisant brillamment valoir la charge de la mort d’un individu dans des consciences idéalement imprégnées de hautes valeurs humaines.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :