• Woman of Dignity

    Woman of Dignity

    Woman of Dignity
    품위있는 그녀
    Pays : Corée
    Diffusion : 16/6/17 au 19/8/17
    Chaine : JTBC
    Genre : Comédie Melodrame
    Nb Episodes : 20
    JUNG SANG HOON, LEE KI WOO, KIM SUN AH, KIM HEE SUN, SHIM HYUNG TAK 
    Résumé : Ancienne hôtesse de l'air, Woo Ah-Jin (Kim Hee-Sun) vit désormais paisiblement aux côtés de son richissime mari, Ahn Jae-Suk (Jung Sang Hoon), dans leur luxueuse demeure. Mais toute cette vie construite par Ah-Jin se brise soudainement, lorsque l'entreprise de sa belle-famille fait banqueroute et que son infidèle de mari l'a quitte pour une autre femme. Ah-Jin touche le fond. Une grande opportunité pour sa rivale dans la société : Park Bok-Ja (Kim Sun-Ah). Mystérieuse, cachant biens des secrets, Bok-Ja est une femme autodidacte : venant d'un milieu défavorisé, elle s'est battue corps et âme pour arriver à ce statut social. Deux femmes, l'une en plein essor, l'autre en plein désarroi : les provocations ne font que commencer !

     

     

    « Man Who Set The TableChronique - Crash Landing On You »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Vendredi 24 Juillet à 09:26

    sur ma liste

    2
    sooki
    Mardi 3 Mars à 07:08

    Situation familiale mélodramatique particulière à péripéties comiques et sarcastiques avec personnages singuliers bien concoctés et un suspense lié à un meurtre, un environnement/cadre entre faux-jetons et candeur à prétentions culturelles.

    L’aide-soignante est hallucinante et pleine de ressources, j’apprécie aussi les physionomies  hilarantes de la belle-sœur qui lui voit une aura sombre.

    « tout destin commence par les contacts » un bon credo pour les réseaux sociaux et pour d’autres créneaux en sens multivoque… 

    Lui aussi hallucinant et comique, le mari ignare pas vraiment finaud ne s’embarrasse aucunement de considérations quelconques, la maîtresse ne s’attendait pas à être la proie ni l’épouse à être trahie après le tatouage des sourcils (!). Bien apprécié aussi l’assistant effaré ainsi que le délire sur le soleil et la lune, itou j’ai bien rigolé avec Salomon et le partage des tableaux. En fait, presque tous les personnages sont hallucinants, excellent scénario et casting performant.

     « Faire le bon choix au bon moment, c’est ce qu’on appelle la chance. »  donc, logiquement, faire le mauvais choix au bon moment équivaut à la malchance, d’autant qu’il ne peut y avoir de bon choix au mauvais moment. 

    J’apprécie beaucoup la gamine finement intelligente, cela change des moutards niais et capricieux.

    « le divorce est la dernière étape du mariage » avec démonstration à l’appui dans ce drama tourbillonnant. 

     J’ai bien aimé le coup du « glutamate », dérisoirement risible, sans aucune crédibilité mais bonne trouvaille pour ce drama qui navigue adroitement dans le sarcasme.

     Scénario brillant, personnages truculents, casting performant, suspense excellent, les situations hallucinantes s’enchaînent sans temps mort dans ce drama accrocheur très distrayant avec une famille en complet chambardement.

     « Il ne s’agit que d’argent » ? le scénario joue habilement sur un enjeu plus complexe, j’ai bien aimé le côté sarcastique qui pointe avec dérision la classe surnommée haute avec ses poncifs et ses branquignols, en tenant compte que la société aux membres de tous bords maintient un système hiérarchique à visée nécessairement profiteuse et à fondement de domination et bien évidemment à accessibilité restreinte, significativement attrayante pour la dénommée basse classe.

     

     

     

      • Mardi 3 Mars à 09:51

        Je ne l'ai pas encore vu mais ton analyse pique ma curiosité plus encore que le synopsis je dois dire :) j'irai probablement jeter un oeil du coup :) merci de ton message Sooki

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :