• Tale of the Nine Tailed

    Tale of the Nine Tailed
    구미호뎐
    Corée du Sud
    Diffusion : Oct, 2020 - Dec, 2020
    Chaine : tvN
    Genre : Drame, fantastique, mélodrame
    16 Episodes
    Casting : LEE DONG WOOKJO BO AH, KIM BUM, KIM YONG JI, HWANG HEE, KIM JUNG NAN
    Résumé : Yi Yeon est un gumiho (renard à neuf queues) qui régnait autrefois, tel un dieu, sur les montagnes de Baekdudaegan. Après avoir bravé les interdits, il se retrouve aujourd'hui à jongler entre notre monde et les enfers à cause de son nouvel emploi. Celui-ci consiste à nettoyer le désordre laissé par des êtres qui sèment le chaos dans le monde des vivants en se cachant derrière des légendes urbaines. Il est très beau, très intelligent et très athlétique, mais il est moralisateur et peut parfois s'avérer violent. Yi Yeon a un demi-frère du nom de Yi Rang, c'est le gumiho le plus dangereux qui soit. Ce dernier nourrit un profond mépris pour les humains, qu'il séduit en leur promettant monts et merveilles avant de leur en faire payer le prix... Un jour, Yi Yeon se retrouve traqué part Nam Ji Ah, la productrice de l'émission TV de paranormal "Finding Urban Legends"... Il se voit empêtré dans une cruelle histoire d'amour avec elle.

    Avis Team

    L'avis de Maamotto
    Ce drama rend facilement accro. Il contient tous les ingrédients pour me faire fondre : du suspense, un peu d'action (pas trop hein) de la romance, du fantastique, une bonne dose d'humour (loin d'être forcée) et surtout de très bons acteurs. Le trio de tête mené par Jo Bo Ah, Kim Bum et Lee Dong Wook est au top. Ce gumiho charismatique, ressemblant à un héros des temps modernes est incarné à la perfection. Ce rôle lui va comme un gant que je le préfère même à celui de la faucheuse dans Goblin. Quant à Kim Bum il dégage un énorme sex-appeal dans le rôle du méchant (pas si méchant que ça) de l'histoire. Notre héroïne a du cran et ça change. Et l'alchimie est là ! Oh que oui, il suffit de voir les regards que lancent Lee Dong Wook à Jo Bo Ah pour se rendre compte à quel point ils sont immergés dans leurs personnages. On pourrait même croire qu'il en pince pour elle. Je ne l'avais encore jamais vu avoir autant de synergie avec quelqu'un. Je tiens également à rajouter un personnage, celui de l'imoogi incarné au début de la saison par un très jeune garçon, dont je suis sûre, on entendra parler dans plusieurs années. Ce n'est pas évident d'incarner un être maléfique, et tout dans sa gestuelle est divinement interprété. Son regard donne même des frissons. La réalisation et la bande sonore instrumentale, sont à tomber et nous immergent encore plus dans ce drama. Bien qu'il y ait quelques effets spéciaux ratés. J'ai même l'impression d'entendre une B.O digne d'Harry Potter (quoi que ça commence à se gâter depuis l'épisode 5 et l'apparition d'OST chantées). L'intrigue est assez passionnante, du moins au début. Les réalisateurs ne se sont pas trompés concernant leur référence à Twilight. Il y a plusieurs similitudes aux niveaux des pouvoirs entre Edward Cullen et notre Lee Yeon. Enfin surtout la course rapide ! Néanmoins, l'intrigue principale devient vite redondante et finalement on espère qu'une chose... que notre héroïne meurt. Eh oui, bien que je l'appréciais à ses débuts, son statut "d'humaine" fait d'elle une personne faible qui n'a clairement pas sa place parmi ces êtres surnaturels et je l'ai trouvée très égoïste. Je dois dire également que cette fin m'a laissé un goût amer (spoil : pourquoi il a fallu qu'ils tuent Rang ?) bien qu'elle laisse présager une saison 2 aux toutes dernières secondes.
    Note : 08/10
    Vu : 16/16
    « The World of My 17What to Do with You »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Novembre 2020 à 10:25

    je me suis arrete au 5 eps trop mou on plus lui je ne l aime elle a moitiehe

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :