• Journal de Maamotto ❀

    LE JOURNAL DE Maamotto

    The king: eternal monarch
    Comme d'habitude Baek Sang Hoon (le réalisateur) nous dévoile tout son talent ! Les effets spéciaux (pour le peu qu'il y en ait) sont majestueux et le cadre est tout bonnement splendide. On retrouve ce cadre que j'avais tant appréciée dans Goblin. Le personnage principal féminin incarné par Kim Go Eun est téméraire, indépendant et fort, on est loin de la femme-enfant qu'aime tant les coréens et ça fait du bien ! Contrairement à ce que j'ai lu sur le net, je trouve que Lee Min Ho et Kim Go Eun dégagent une très belle alchimie. La romance peut semble rapide pour certain, pour ma part, j'aime quand ça ne tourne pas autour du pot ! Ils réussissent à, eux deux, à porter le drama. Woo Do Hwan, le grand vilain et la petite grand-mère ne sont pas non plus en reste. Néanmoins, le scénario n'est vraiment pas terrible, surtout de la part d'une Kim Eun Sook qu'on attend au tournant puisque ses projets ont toujours été incroyables ! Et malgré un humour que j'apprécie, je dois avouer que je m'ennuie fortement. Cette histoire de monde parallèle ainsi que cette monarchie et tous les coups qui y sont liés ne m'intéressent pas plus que cela. Je m'attendais vraiment à avoir un univers très fantastique où le diable ouvrirait une porte libérant des démons comme ce qui avait été annoncé au préalable. Ce n'est pas le cas du tout ! Le jeu d'acteur est également trop forcé et arriéré (mais c'est loin d'être le seul drama du moment qui est ainsi),  il n'y a rien de naturel là-dedans. Mais c'est clairement le script qui vaut cela car c'est totalement la pâte de Kim Eun Sook, qui se veut toujours très clichée. Côté OST, celle de Hwasa est incroyable mais les autres sont justes insupportables.
    Note : 6/10
    Vu : 08/16

    Born Again
    Ce drama me laisse littéralement sans voix. D'ailleurs, à l'heure où je vous écris, je ne sais toujours pas quoi en penser, dans le sens où on se pose de multiples questions. J'aime beaucoup la façon dont l'intrigue est menée, et bien que les OST soient très kitsch, les personnages sont profonds. Les fans d'Emily Brontë et de son chef-d'oeuvre Les Hauts de Hurle-Vent seront gâtés. En effet, des passages du roman sont repris dans les premiers épisodes. Gong Ji Cheol a d'ailleurs des traits de caractère semblables à ceux de Heathcliff, cet enfant blessé par la vie et semblable à une bête sauvage. Cela rajoute une touche de poésie et de noirceur à ces premiers épisodes. Deux choses se constatent également et apportent une touche de fraicheur dans les monde du drama, Tout d'abord, l'histoire de réincarnation semble aux antipodes de ce que l'on a toujours connu. Et ensuite, c'est la première fois qu'un triangle amoureux est aussi bien mené. On se demande bien avec qui notre belle héroïne va finir. Même si j'ai une forte préférence pour Lee Soo Hyuk, pour qui je tire mon chapeau, tant il est bon dans son rôle, il est évident qu'elle terminera dans les bras de Jang Ki Yong, qui a obtenu le rôle masculin principal et ce à mon plus grand regret.
    Note : 10/10
    Vu : 18/32

    Good Casting
    Ce drama mêlant action et comédie, nous promet de bons moments de rigolade et de détente. Celui-ci est vraiment à prendre au 2nd degré et pour les grands stressés peut s'avérer être un véritable anxiolytique. On dirait d'ailleurs, une parodie de Charlie et ses drôles de dames, sauf que le mot "drôle" a été respecté littéralement. Chacune enchaîne les bourdes pour notre plus grand plaisir. Je sens que ces trois nanas déjantées vont créer des liens très forts et qui sait, peut-être poursuivre ensemble, une fois leur mission achevée ? Ps : La réalisation est très belle et un grand merci à Qwenty, car la façon de traduire joue aussi un rôle fondamentale dans l'appréciation d'un drama et ici c'est le cas  !
    Note : 7/10
    Vu : 06/16

    Oh My Baby
    Je suis très contente de m'être lancée dans ce drama. Celui-ci est à la fois drôle et émouvant, le combo parfait. C'est la première fois que je vois une série coréenne traiter de l'endométriose, maladie encore bien inconnue de tous et pourtant si douloureuse et handicapante ! Néanmoins, même si la Corée du Sud est à la pointe de la technologie et de la recherche médicale, je constate déjà des énormités dans la façon d'exposer la maladie. Beaucoup de femmes souffrant d'endométriose peuvent tomber enceintes naturellement, les cas de personnes stériles sont très rares. De plus, quand une personne souffre d'endométriose, penser à avoir un enfant n'est pas la priorité, mais on se demande plutôt comment faire face à cette maladie très douloureuse (qui n'a aujourd'hui aucun remède miracle hormis une pauvre pilule bourrée d'œstrogène à prendre), qui ne cesse de se propager et ravager l'intérieur du corps. Mais elle a au moins le mérite d'aborder le sujet. En dehors de cela, Oh my baby, essaie d'exposer avec humour, la difficulté d'être mère célibataire en Corée du Sud. Et c'est là, qu'on se dit que la France a une vision bien moins étriquée. Si on n'est pas marié à 39 ans ce n'est pas vraiment grave, et si on veut avoir un enfant seule ce n'est pas non plus un problème. Enfin, si bien sûr il y aura toujours des associations pour prétendre le contraire et dire qu'une famille, pour fonctionner doit uniquement se composer d'un père et d'une mère. Mais ces personnes sont de moins en moins nombreuses en France et heureusement !
    Note : 8/10
    Vu : 04/16

      Je regarde aussi... avec les copines

         
     
    « ♥ Journal Yumiko ♥Lee Jae Wook confirmé pour jouer dans le drama »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :