• 獨家保鑣

    [Chronique] V-Focus

    V-FOCUS

     Taïwanais | 2016 | Comédie - Romance - Drame | 65 épisodes

     

    Dans leurs vies professionnelles, ce sont des ennemis jurés.
    Jiang Zhi Heng (Melvin Sia) est un ex-mercenaire maintenant connu comme “The Bodyguard”. Il est le patron de Krisis, une entreprise de sécurité qui protège les personnalités publiques poursuivies par les paparazzis.

    Ding Ruo Qin (Huang Wei Ting), est journaliste au magazine people “V-Focus”. On la surnomme la “Reine de la diversité” pour sa ténacité à chasser les scoops exclusifs sur les célébrités.

    Lors d'une nouvelle enquête people, Zhi Heng et Ruo Qin se retrouvent isolés sur une île déserte.

    Que va-t-il advenir de ces deux rivaux ? “V-Focus” est un Drama Taïwanais réalisé en 2016 par Hao Xin Xiang.

    [Chronique] V-Focus

    Caméo : Derek Chang.

     

    [Chronique] V-Focus

     Ce drama a vraiment un côté hyper dynamique. Trop sympa, J'aime vraiment ce coté. Les situations sont drôles et bien jouées de part et d'autres.

    Les acteurs. Les deux acteurs principaux ont une bonne complicité entre eux. Mais les acteurs secondaires également et ceci apporte vraiment un plus à l'histoire. J'adore le dynamisme avec lequel chacun d'eux joue son rôle.

    Même s'il comporte autant d'épisodes, on ne s'ennuie à aucun moment dans cette histoire. Les deux personnages principaux sont tout le temps en confrontation de par les métiers qu'ils exercent, mais très vite, ces deux opposés s'attirent et ont du mal à garder leur distance pour faire correctement leur boulot. Les situations sont drôles. 

    J'adore suivre ce drama.. vous l'aimerez aussi j'en suis sûr.

     


    8 commentaires
  • 초콜릿

    Chronique - Chocolate

    Chocolate

     Corée | 2020 | Romance - Drame | 16 épisodes

     

     Enfant, Lee Kang (Yoon Kye Sang) aidait sa mère à tenir un petit restaurant en bord de mer, et rêvait de devenir cuisinier. Un jour, il fait la connaissance de Moon Cha Yeong (Ha Ji Won), venue en vacances avec sa famille. La voyant affamé, il cuisine spécialement pour elle, et lui propose de revenir quand elle veut. Mais quand elle revient, il n'est plus là.  

    Des années plus tard, Lee Kang est devenu neurochirurgien. Il est au centre des mêlées familiale pour savoir qui sera le meilleurs choix de succession de l'hôpital familiale, entre lui et son cousin Jun (Jang Seung Joo).

     Moon Cha Young, elle, est devenue cuisinière, en partie inspirée par la cuisine de Lee Kang. Pour elle, il est son premier amour. Au premier regard, elle en est à nouveau amoureuse, mais lui ne la reconnait pas. La vie leur joue des tours et c'est le meilleurs ami de Lee Kang, Kwon Min Seong (Yoo Teo) qui tombe amoureux fou de Cha Young. Quand elle se rend compte qu'elle sort avec son meilleur ami, il est trop tard pour reculer... 

    Que leur réserve la vie ? Pourra-t-elle un jour envisager d'avouer ses sentiments à celui qu'elle aime depuis toujours, sans blesser celui qui l'aime elle ?

    Chronique - Chocolate

     Ce drama ne ressemble vraiment à aucun autre que j’ai pu voir jusque là. J’ai lu pleins de commentaires qui m’ont donné envie de le voir et puis d'autres qui étaient bien moins positifs. Je suis arrivée à l’épisode 7 et je me suis dit  « encore un comme ça et j’arrête » ! J'avoue, je suis passée par toutes les émotions avec ce drama. En fait, j’ai choisi finalement d’aller voir pourquoi les commentaires étaient si différents et tranchées les uns des autres et je ne suis finalement pas déçue.

    Chronique - Chocolate

    Cha Yeong, est une fille battante. Elle a beaucoup souffert de la disparition de sa mère et d'un frère (insupportable) qui n'est là que pour causer des ennuis. Mais elle est aussi quelqu'un qui sait se battre contre tout et tout le monde parce qu'elle est reconnaissante à une femme de l'avoir sauvée. Cet épisode sombre de sa vie, a un impact énorme sur sa personnalité. Elle ne veut pas laisser tomber. L'actrice Ha Ji Won joue très bien ce rôle. Elle n'est jamais larmoyante.. L'histoire est triste mais son personnage est fort.

     

    Chocolate : Lee Kang, Kwon Min Seong, Moon Cha Yeong L’histoire, c’est vrai, à quelque chose de vraiment triste. D'abord, un homme,  Kwon Min Seong,  tombe direct sous le charme Cha Yeong et après avoir hésité longtemps, elle fini par accepté de sortir avec lui, plutôt pour lui faire plaisir... et parce qu'elle se dit que peut être elle pourrait avoir des sentiments pour lui, vu comme il est adorable avec elle. Mais cette histoire, qui est en quelque sorte un pied de nez du destin, va l'éloigner de celui qu'elle aime vraiment depuis l'enfance.

    Chronique - Chocolate

    Lee Kang  ce personnage a été écorché par la vie. Yoon Kye Sang joue vraiment bien ce rôle.  Enfant, il profitait de la vie tranquille qu'il avait avec sa mère, une femme forte, une mère et cuisinière seule. Il fait alors la rencontre de Cha Yeong, a qui il offre un repas. À cause d'un accident, il est cependant propulsé dans la famille de son père. Il devient alors un homme talentueux dans son métier de neurologue mais qui ne s’arrête pas pour regarder autour. Sa famille l’oppresse. Il est constamment en compétition avec son cousin Lee Jun joué par Jang Seung Joo. J'ai vraiment beaucoup aimé ce personnage dans le drama, je trouve que c'est lui qui évolue le plus. Il est manipulé au possible par des parents horribles et fini par se rendre compte de ça. Il est écoeuré et va changer du tout au tout, touché par les gens qui l'entoure et face à la dureté des situations auxquelles il fait face. Vraiment, c'est presque mon personnage préféré...

     Chronique - Chocolate

    En conclusion... si je m'étais écoutée j'aurai arrêté à la moitié, mais finalement, la partie qui aurait pu être la plus triste, celle où nos deux protagonistes arrivent dans la maison de fin de vie, n'est pas la plus dure du drama. Au contraire, j'ai beaucoup aimé cette partie. Évidemment, c'est une maison de repos de fin de vie donc tout n'est pas rose, loin de là, mais il y a beaucoup de beaux sentiments. La cuisinière qui est malade elle aussi m'a beaucoup touchée elle aussi. Un drama, différent, mais beau. Pas de clichés romantiques à l'infini. A voir.

     


    7 commentaires
  • 낭만닥터 김사부 2

     

    DR DROMANTIC 2

     Corée | 2020 | Médicale - Romance | 16 épisodes

     

    Avant toutes choses, je tiens à spécifier que je n'ai vu que l'épisode 1 de la saison 1 avant de lâcher prise. Je ne me rappelle plus, à l'époque, la raison de cet abandon. Etait-ce à cause de l'actrice ou bien tout simplement du scénario ? Je ne pourrais vous dire. Ma mémoire me fait défaut. Bref, c'est donc avec un regard neuf et objectif que je me suis lancée dans cette deuxième saison.

    Mais ça raconte quoi tout ça ? Eh bien, nous comprenons que nous sommes de retour à Doldam, un vieil hôpital un peu insalubre mais quelque peu différent des autres. En effet, une petite équipe attachante y travaille avec à sa tête Bu Yon Ju, un chirurgien de génie, un poil exécrable et surnommé : "Docteur Romantique". De ce que j'ai pu comprendre, cette saison 2, apporte l'arrivée de quatre nouveaux personnages.


    Cha Eun Jae (interprétée par Lee Sung Kyung) est en deuxième année de chirurgie thoracique. Elle est sociable et enjouée. Malheureusement et bien qu'elle soit issue d'une famille de médecin, celle-ci perd tous ses moyens quand elle entre au bloc. Vomissements, nausées... elle passe par toutes les étapes, la pauvre !

    Seo Woo Jin (joué par Ahn Hyo Seop) est dans la même promotion qu'Eun Jae, néanmoins il a opté pour la chirurgie générale. Celui-ci est à l'opposé de Cha Eun Jae, il est froid, sûr de lui lorsqu'il entre au bloc et très franc. Mais sous ces traits, se cache un jeune garçon meurtri par la mort tragique de sa mère. Eun Jae et lui sont pareils lorsqu'il est question d'amour. Ils sont tous les deux aussi lents que des escargots ! Heureusement qu'il y a eu ce baiser final, sinon on serait restés sur notre faim, et encore notre acteur chouchou a dû boire avant pour trouver le courage de l'embrasser. Euh... What ?
     


     

     

    Bae Moon Jeong (mis en avant par Shin Dong Wook) est spécialisé en chirurgie orthopédique. Il était le "sunbae" de Woo Jin et Eun Jae à la fac. Il a commencé à travailler à l'hôpital Doldam un mois avant l'arrivée de ses juniors et est divorcé. C'est un personnage mature, mystérieux (vous saurez ce qu'il cache dans le 16e épisode) et farfelu mais attention, il ne ferait pas de mal à une mouche !

    Yoon Ah Reum (incarnée par So Ju Yeon) est un médecin urgentiste en 4ème année de médecine et est la cousine de Do In Bum. C'est une jeune femme toujours optimiste et souriante, une vraie crème. Elle a décidé de rejoindre l'hôpital Doldam après avoir vu le professeur Kim venir en aide à des patients du CHU de Geodae. Elle est également la nouvelle petite amie de Park Eun Tak (Kim Min Jae). Certes, ils sont tous les deux très mignons ensemble, mais leur relation reste purement platonique et c'est bien regrettable !

    Si je devais répertorier l'atout majeur de ce drama, il s'agirait sûrement de son cadrage avec ce filtre très doux ! Et pourquoi pas le jeu d'acteur, me direz-vous ? Tout simplement car cela dépend pour qui. Nos protagonistes principaux sont très bons, mais j'ai eu beaucoup de mal avec certains acteurs secondaires (Lee Won Hee, Jang Hyuk Jin et par moment Jin Kyung). Ils ont tendance à surjouer, il y a  trop de cris (mes oreilles saignent encore) et les expressions de leur visage n'ont rien de naturel. On peut donc vite tomber dans le soap opéra. Quoiqu'il en soit, cette série n'a rien à envier à Grey's anatomy et toutes ses compères américaines. Sauf sur un point, la romance ! Elle est très longue à décoller et atrocement prude. Quel dommage ! Par ailleurs et malgré un scénario bien ficelé et  accrocheur (sauf les histoires de la mafia), le téléspectateur peut rapidement se retrouver dans le flou face à certains éléments que seul, le public de la première saison pourra comprendre.

    [Pour plus d'info: la fiche du drama est disponible ici.]

    Maamotto

     

    Vous avez vu ce drama ? Vous l'avez aimé ?


    5 commentaires
  • 터치

     

    TOUCH

     Corée | 2020 | Comédie - Romance | 16 épisodes

     

    Complètement mordue de maquillage (ou plutôt accro. Quand je vais dans une boutique comme Nocibé, Sephora ou bien Mac, je ne ressors jamais seule), je me suis lancée avec enthousiasme dans le visionnage de ce drama. Au départ très frais, drôle et assez original, je suis descendue d'un cran dès l'épisode 6. Retour sur ces éléments fâcheux après un petit récapitulatif des personnages principaux...

    Cha Jeong Hyeok (alias Joo Sang Wook) est un célèbre maquilleur professionnel en recherche constante de perfection. Au tout début, il s'avère être un personnage assez loufoque qui en fonction de certaines de ses actions, peut devenir détestable. Néanmoins, plus le temps passe, et plus il s'adoucie, gagne en humanité et devient proche de la population lambda grâce à Han Su Yeon.

    Han Su Yeon (alias Kim Bo Ra) est trainee depuis plus de 10 ans. Après en avoir bavé pendant des années, elle pense enfin pouvoir percer dans le domaine lorsqu'elle remporte une émission télévisée qui a pour but de lancer LE prochain girl's band. Cependant, son rêve se brise lorsqu'un scandale éclate, qu'elle se voit virée du groupe et que son agence décide de la jeter dehors ! Amatrice de maquillage, elle décide de se reconvertir dans le domaine et de postuler dans l'institut de Cha Jeong Hyeok, avec qui elle entretient des rapports houleux. Bien que leur relation parte du mauvais pied, ces derniers se rabibochent rapidement, même un peu trop rapidement à mon goût, ce qui affecte les bons moments de comédies.

    Mais le véritable moment où tout commence à "se casser la figure", c'est lorsque l'actrice Han Da Gam fait son apparition. Je dois dire que je n'ai pas mais alors pas du tout été conquise par son jeu. 

     

    Je l'ai trouvée très molle, inactive et elle arborait toujours la même expression à chaque scène. C'est assez terrifiant pour une actrice soi-disant confirmée !

    Bref, en plus de son jeu qui laisse à désirer, l'ambiance très détendue des premiers épisodes tournent rapidement au drame avec son apparition et notamment l'emprise de son mari (qui lui joue extrêmement bien) sur elle et son "entourage". Vouloir aborder un thème comme la violence conjugale peut-être très intéressant mais pour le coup, cela n'avait clairement pas sa place ici !  Le maquillage est mis en retrait pour se focaliser sur les magouilles des concurrents, ce qui est bien dommage ! Et c'est là justement que la scénariste n'a pas su doser son drama correctement et pu perdre certains téléspectateurs.

    Pour ce qui est des histoires secondaires, eh bien... il y avait de la matière à faire vu le nombre impressionnant d'acteurs et actrices. Mais encore une fois c'est raté, dans le sens où tout tourne / gravite autour de notre héros et héroïne. Les personnages secondaires existent en fonction d'eux, ils n'ont donc pas de réelles histoires attitrées. Dommage, j'aurais adoré voir une romance plus aboutie entre Lee Hyun Joon (Son Woo Hyun) et Jung Young Ah (Yeon Woo). 

    Pour résumé, ce drama se laisse regarder, mais les fans de maquillage seront déçus. Il est évident que cette série ne vous apprendra rien en la matière. Le make-up reste d'ailleurs bien trop léger à mon goût. Je veux bien que ce soit "naturel", mais il faut tout de même que ça se voit, non ? Sinon ça sert à rien de se mettre trois tonnes de fond de teint ! D'ailleurs, on a l'impression qu'ils ne font que ça dans cette série, se mettre du fond de teint !

    Maamotto

     

    Vous avez vu ce drama ? Vous l'avez aimé ?

     


    8 commentaires
  • 꽃파당 : 조선혼담공작소

    [Chronique] Crash Landing On You

     

    Crash Landing on You

     Corée | 2020 | Romance - Drame | 16 épisodes

     

    Son père vient de lui demander de reprendre les affaires familiales, face à ses deux frères médusés.  Mais tout ne va pas se passer comme Yoon Se-ri (Son Ye Jin) l'espérait. 

    Alors qu'elle fait du parachute, cette riche héritière est contrainte, par la force du vent, à atterrir en Corée du Nord. Elle fait alors la rencontre de l'officier Ri Jeong-hyuk  (Hyun Bin) qui décide de la cacher et de la protéger. 

     Crash Landing On You

    Yoon Se-ri (Son Ye Jin). Une héritière sud-coréenne dont l'histoire familiale est troublée, car elle est l'enfant illégitime de son père (et donc la cible de l'animosité de ses demi-frères et de sa belle-mère). Elle est néanmoins une femme d'affaires prospère qui a fondé sa propre entreprise, "Seri's Choice", et qui pratique le jeûne de temps à autre. Elle rencontre Ri Jeong-hyuk après un atterrissage accidentel en Corée du Nord dû à un accident de parapente.

    Chronique - Crash Landing On You

    Ri Jeong-hyuk (Hyun Bin) est un capitaine compétent et dévoué de l'armée nord-coréenne qui cache et protège Se-ri après qu'elle se soit accidentellement écrasée dans son pays. C'est un prodige du piano qui étudiait en Suisse, mais qui a dû rentrer chez lui après la mort de son frère aîné dans un mystérieux accident de voiture. Il a donc dû abandonner sa carrière de pianiste et rejoindre son père dans l'armée. 

    Chronique - Crash Landing On You

    Goo Seung-joon (Kim Jung-hyun). Un jeune et riche homme d'affaires, qui est aussi le fiancé délaissée de Seri (son frère espérait l'union par un mariage arrangé). Il a détourné l'argent de la société dirigée par le père de Seri et s'est enfui en Corée du Nord.

    Seo Dan (Seo Jin-Hye). Une musicienne en herbe qui vient d'une riche famille de Corée du Nord. Elle est la fiancée de Ri Jeong-hyuk par le biais d'un mariage arrangé. Bien qu'elle soit désespérément amoureuse de Ri, il n'éprouve aucun sentiment pour elle.

     

    Comme on peut l'imaginer, au départ les relations entre les deux protagonistes sont assez froides, et pour cause, notre commandant se demande bien à qui il a à faire. Se-Ri ne pourrait-elle pas être une espionne ? Alors, qu'elle se demande comment le séduire dans le but qu'il l'aide, lui se dit que son devoir est de la tuer (en temps normal, un supposé espion ne peut pas sortir vivant de cette situation). Heureusement, il se rend compte assez vite qu'elle est inoffensive.

    La relation entre les personnages avancent assez vite... c'est une relation pleine de retenue et de sincérité, puisqu'ils savent d'avance, qu'un amour entre eux est interdit et impossible. Plus l'histoire avance, plus cet amour est fort jusqu'au moment où elle retourne inévitablement dans son pays... et ou ils doivent se séparer.

    C'est d'une façon assez intéressante qu'est présentée la Corée du Nord. Tout au long du drama, on ressent beaucoup de retenue dans la manière dont sont tournées chaque scène. On n'en montre pas trop. On sent qu'il ne faut pas froisser. Rien n'est dit en trop. L'histoire de "trahison" qui est la base pourrait avoir été jouée n'importe où dans le monde. C'est la sensation que j'ai eu tout au long du drama. Les gens du nord ne savent rien de ce qui se passe au sud et ne peuvent même l'imaginer tant la vie est différentes. Quelques mètres les séparent (à la frontière) mais des années de civilisations, en fait.  C'est assez bien présenté, de façon si discrète, que cela heurte presque si on y est un tant soit peu attentif. Les seuls infos passant, se font par le biais de ce soldat accro aux dramas sud-coréens (des anciens datant de + de 10 ans, les nouveaux n'étant pas accessible, bien sûr) qui finissent par traverser les frontières on ne sait trop comment. On profite donc, grâce à lui de quelques scènes assez mignonnes (notamment celle du sauvetage dans le bateau).

    Crash Landing On You - SEO JI HYE

    Deux autres personnages interviennent évidemment dans l'histoire, les deux fiancés "adverses", j'ai envie de dire. La fiancée de Ri Jeong Hyuk qui l'aime depuis 10 ans mais dont il n'est engagé que verbalement.  Et l'ex. fiancé de Yoon Se Ri, un escroc, qui aurait dû l'épouser puisque le frère de Se Ri le voulait pour la mettre hors jeu de l'héritage, mais qui au final n'est pas si mauvais qu'il en a l'air. Leur histoire est vraiment belle et m'a fait versé des larmes, tellement émouvant... et bien joué. 

    En seconde partie, on arrive en Corée du Sud, avec Se Ri quand elle rentre et là, cette partie est vraiment plus drôle, avec pas mal de petites choses assez sympa. Je ne vous raconte pas, mais ce côté plus détendu. Cette partie plus légère fait du bien. J'ai bien aimé cette fin aussi, mais j'ai aussi été surprise de la longueur des épisodes (même si on ne s'ennuie pas). Ils n'ont pas tous la même longueur, on sent qu'ils n'ont pas voulu bâcler les épisodes pour une question de temps. Certains font 70 min (classique) et on va dans le dernier a 111 min (autant dire un vrai film) et entre deux, on en a quelques-uns dans les 90 minutes aussi.

    Bref. Un vrai bon drama, je l'ai regardé avec une certaine appréhension, de peur que les héros ne se retrouvent jamais. Un peu angoissant,  et puis, au final je me suis dit que la fin était parfaite. Juste un petit bémol, pour moi, je trouve qu'on a pas mal de baisers manqués. Je veux dire, à pleins d'endroits j'aurais aimé les voir s'embrasser et les situations s'y prêtaient, mais peut être est-ce dû à cette histoire impossible entre eux, et du coup ils sont dans la retenue... parce qu'ils savent qu'ils ne pourront jamais prolonger leur histoire, je ne sais pas, mais j'ai trouvé cela un peu regrettable. Malgré tout, si vous aviez envie de le voir et que ce n'est pas encore fait, foncez, il vaut le détour.

     

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique